Reconversion professionnelle : la nécessité du bilan de compétences

Reconversion professionnelle : la nécessité du bilan de compétences

Pour changer de secteur d’activité, évoluer au sein de son entreprise, retrouver un poste ou tout simplement faire le point, il est souvent nécessaire de procéder au bilan de compétences. C’est aussi le cas dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Qu’appelle-t-on bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est un protocole d’évaluation dont la réalisation est attribuée à un consultant spécialisé. Il commence par une phase préliminaire qui permet notamment de définir vos attentes. Ensuite, une phase d’investigation conçue pour l’analyse de vos motivations, l’identification de vos compétences et la détermination de vos capacités d’évoluer sur le plan professionnel. Le procédé se termine par une phase de conclusion permettant d’élaborer un projet professionnel qui tient compte des contraintes imposées par la situation existante.

Sachant que le caractère volontaire de la démarche est requis, les employeurs n’ont pas le droit d’obliger leurs employés à réaliser un bilan de compétences. Vous êtes donc libre de le faire ou pas.

Bilan de compétences et reconversion professionnelle

Le bilan de compétences vous procure des tuyaux afin que vous puissiez définir un nouveau projet professionnel. C’est la première étape d’un processus de reconversion, et il ne faut pas la négliger sinon vous risquerez de ne pas obtenir toutes les réponses à vos questions. Eh oui, la plupart des gens qui voudront changer (radicalement ou pas) de métier avaient déjà rencontré de sérieuses difficultés dans l’exercice de leur fonction. Et cela peut être dû à de multiples facteurs (internes ou externes à la personne).

De toute manière, si vous souhaitez vous reconvertir bien que vous ne sachiez pas tellement vers quel métier vous diriger, le bilan de compétences pourra vous aider à trouver une réponse. Afin de bénéficiez de cet accompagnement, sachez que désormais le bilan de compétences est éligible au CPF (Compte Personnel de Formation).

Pas de commentaires

Réagir à l'article