Audit social : ce qu’il faut savoir

Audit social : ce qu’il faut savoir

Dans une entreprise, il y a un domaine à ne pas négliger car c’est le garant de sa performance, il s’agit des ressources humaines. Pour évaluer justement comment se déroule la gestion des ressources humaines et pour déterminer les blocages, il y a l’audit social. Les détails.

Qu’est-ce que l’audit social ?

D’un point de vue global, un audit regroupe des techniques qui visent à analyser et évaluer les méthodes de travail d’une entreprise. Il faut en effet savoir que la réalisation des tâches devrait normalement se conformer à certains référentiels, normes, textes réglementaires sans oublier le code du travail. A travers un audit, on analyse alors les éventuels écarts entre lesdits référentiels et les faits réels, en utilisant des indicateurs. L’objectif d’un audit est d’inciter, voire garantir que l’entreprise à apporter des améliorations sur certains points.

Il y a plusieurs types d’audits dans une entreprise, notamment l’audit social. Il s’agit d’une évaluation mise en place par un dirigeant afin de vérifier les écarts entre les dispositions et les décisions prises ainsi que la situation réelle. L’audit social peut concerner plusieurs thèmes, notamment les attentes du personnel et leur réalisation effective. Un audit peut ainsi être mené de manière préventive ou dans le cadre d’une gestion de crise. En somme, l’audit social est un moyen pour comprendre ce qui va et ce qui ne va pas, afin d’apporter par la suite des pistes d’amélioration.

Il est à noter que l’application de l’audit social peut se faire de plusieurs manières. Il se pourrait par exemple qu’on utilise comme référence des normes : convention collective, accord d’entreprise ou encore droit du travail. Avant un changement important dans une entreprise, on peut aussi procéder à un audit préalable. Etant donné qu’il existe des règles et des procédures en interne, on peut aussi lancer un audit de conformité afin de déterminer si on respecte vraiment ces règles, on parle alors d’audit de conformité. Enfin, on peut aussi organiser un audit quand une situation sociale particulière se présente.

Qui est chargé de l’audit social ?

L’audit social n’est pas réalisé en interne mais plutôt par un cabinet extérieur, afin que l’évaluation se fasse de manière impartiale. Il faut savoir que lors d’un audit, il existe déjà une liste de vérifications préalable ainsi que des indicateurs. Il suffit alors pour l’auditeur de vérifier si la situation réelle correspond bien aux réglementations. En réalisant un audit social, on peut anticiper de nombreuses choses notamment les conflits sociaux ainsi que les risques stratégiques. A la fin de l’audit social, l’auditeur va alors mettre en avant les écarts ainsi que les dysfonctionnements en se basant sur les référentiels. Il va émettre des conclusions dans lesquelles il va identifier ce qui ne va pas et ce qui est déjà conforme. Il peut déterminer les facteurs à améliorer pour que l’entreprise puisse être vraiment performante. Il se pourrait aussi qu’on le charge du suivi des mesures prises par l’entreprise pour pallier aux écarts constatés. Il est à noter que l’audit social est un outil important pour le dirigeant de l’entreprise afin de déterminer l’efficacité de ses ressources.

Pour votre audit social, vous pouvez recourir aux services du cabinet Pépite SC.

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte