En savoir plus – Pépite SC

Bilan de compétences : un tremplin pour votre carrière

Il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers, cet adage convient aussi aux professionnels. Assumer la même fonction jusqu’à sa retraite n’est pas vraiment le rêve d’une vie, cela peut même être source de stress. Pour évoluer dans sa carrière ou pour travailler dans un autre domaine qui vous a toujours attiré, il est important d’évaluer d’abord vos acquis et expériences. Plus que de simples tests, faire un bilan de compétences est un moyen de faire le point sur le métier qui pourrait réellement vous convenir et sur les formations que vous devez encore faire.

 

Bilan de compétences : qui peut le faire ?

 

Le bilan de compétences est dédié à tous les professionnels qui ont déjà quelques années d’expériences, tout poste confondu. Salarié du secteur privé ou du secteur public et même demandeur d’emploi, tout le monde peut réaliser un bilan de compétences. Toutefois, il existe des textes spécifiques pour les fonctionnaires et autres agents de l’Etat qui souhaitent faire un bilan de compétences. Ainsi, il faut justifier de 10 ans de services si vous travaillez dans une fonction publique d’Etat et territoriale et de 2 ans de services si vous êtes dans une fonction publique hospitalière. Il est à noter par ailleurs que l’agent n’a droit qu’à deux bilans de compétences pendant toute sa carrière. Le bilan de compétences s’effectue auprès d’un cabinet de consultance, ceci étant il est aussi possible de le faire en ligne. C’est un avantage pour les personnes à mobilité réduite et les professionnels qui doivent souvent se déplacer.

 

Passer un bilan de compétences n’est pas une démarche gratuite. Par ailleurs, les tarifs ne sont pas réglementés, ils sont donc très variables. Pour pouvoir financer votre bilan de compétences, vous pouvez passer auprès du Pôle Emploi si vous êtes à la recherche d’un emploi. Il existe aussi le congé bilan de compétences qui vous permet de vous faire financer par un organisme OPACIF. Il se pourrait aussi que ce soit l’employeur qui vous recommande pour un bilan de compétences et ainsi qui le finance dans le cadre d’un plan de formation. Vous pouvez aussi prétendre à un Compte Personnel de Formation. A noter qu’il existe des cabinets spécialisés dans le domaine, notamment dans le conseil en en Ressources Humaines.

 

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

 

Passer un bilan de compétences vise de nombreux objectifs. Pour commencer, il permet de faire une évaluation et une analyse des parcours professionnels. Cela va aussi aider à faire le point sur les compétences et les aptitudes professionnelles. Le bilan de compétences permet aussi de mettre en avant les motivations et les valeurs du bénéficiaire. Grâce à toutes ces informations, le consultant peut orienter le bénéficiaire sur un meilleur choix de métier. Il peut aussi lui conseiller de combler certaines lacunes dans sa formation afin d’avoir le profil requis dans le cadre d’un avancement de carrière. Au cours du bilan de compétences, le bénéficiaire pourra aussi obtenir des conseils pour mener à bien son projet de reconversion professionnelle et ce, de manière réaliste.

Comment faire un bilan de compétences à distance ?

Il arrive qu’au bout de quelques années au même poste ou dans le même secteur professionnel, vous avez envie de changer de métier ou d’évoluer dans votre carrière. Pour vous aider à bien vous orienter, il est recommandé de faire d’abord une évaluation de vos compétences et de revoir vos motivations. Cette démarche s’appelle bilan de compétences et elle peut se faire en ligne.

 

Déroulement d’un bilan de compétences

 

Le bilan de compétences est une démarche qui peut aider un salarié pour sa demande de promotion ou de reclassement. Il lui permet aussi de trouver un autre métier dans le cadre d’une reconversion professionnelle. A travers des séries de tests et d’entretiens, il va pouvoir découvrir ses réelles motivations et ses centres d’intérêt. C’est aussi un moyen pour faire une analyse des compétences personnelles ainsi que professionnelles. Le bilan de compétences est recommandé surtout aux personnes ayant 10 ans d’expériences et plus et ce, tout domaine confondu.

 

Pour faire un bilan de compétences, il faut d’abord passer par la phase préliminaire qui vise à expliquer la démarche et à définir les objectifs, ensuite il y a la phase d’investigation. Vient par la suite le bilan personnel, suivi de plusieurs tests de personnalité et d’orientation. Après analyse du marché et du métier ainsi que des recherches documentaires, le bilan de compétences prend fin avec la phase de conclusion qui consiste à donner une synthèse écrite dans laquelle on conseille au candidat les plans d’actions, les points à améliorer ainsi que ses points forts. En général, un bilan de compétences dure environ 24 heures.

 

Bilan de compétences à distance : pourquoi ?

 

Dans le but d’une reconversion professionnelle, vous souhaitez passer un bilan de compétences. Seulement, votre profession actuelle ne vous laisse aucun temps de répit car vous êtes toujours amené à vous déplacer, ne vous permettant pas ainsi de planifier un rendez-vous pour un bilan de compétences. Il se pourrait aussi que le cabinet RH se trouve loin de votre lieu d’habitation. Qu’à cela ne tienne, sachez qu’il est possible de faire une évaluation de vos compétences à distance. Pour cela, il existe des consultants qui proposent un bilan de compétences en ligne.

 

Pour ce faire, vous devez d’abord entrer en contact avec ledit consultant. Il est recommandé que le premier entretien ait lieu en face à face. Par la suite, la personne qui passe le bilan de compétences obtient un identifiant et un mot de passe pour accéder à une plateforme en ligne. En principe, elle est en contact avec le consultant par visioconférence afin que celui-ci puisse l’accompagner tout au long de l’évaluation. Le candidat pourra utiliser les mêmes outils comme s’il avait fait son bilan de compétences dans le bureau du consultant.

 

Le bilan de compétences à distance présente de nombreux avantages, notamment en termes de prix. C’est aussi un moyen de mettre en place son projet professionnel de manière discret et incognito. Enfin, le système en ligne met tout le monde sur le même piédestal, que ce soit les professionnels souvent en déplacement ou ceux à mobilité réduite.

L’analyse de personnalité : mieux se connaître pour faire les bons choix professionnels

J’aimerais changer de métier. Tout plaquer pour devenir quelqu’un d’autre. Je ne veux plus faire ce que je fais. OK, mais comment choisir ce qui est bon pour moi ? Pour quels métiers suis-je fait(e) ? Quel va être mon avenir professionnel ? Comment trouver ma voie ?

 

Connaître ses qualités et ses défauts pour mieux s’orienter

 

Quels sont mes atouts ?  Quelles sont mes failles et quels sont mes axes de vigilance ? Avoir une vision objective de soi-même n’est pas toujours facile et il est essentiel de bien identifier qui on est vraiment avant de se lancer dans la quête d’un nouveau métier. En effet, les choix professionnels en cohérence avec la personnalité sont souvent sources d’épanouissement. Etre en phase avec soi-même et ses valeurs permet d’évoluer sereinement.

 

Ainsi l’analyse de personnalité permet une prise de conscience de ses traits de personnalité. Cela met surtout en exergue les forces sur lesquelles vous pourrez vous appuyer pour la suite de votre parcours. L’identification des axes de vigilance vous permet de pouvoir anticiper certaines situations qui peuvent se révéler déstabilisantes au regard de votre mode de fonctionnement et pourquoi pas, de mettre en place des actions pour dépasser vos points de blocage.

 

Alors posez-vous les bonnes questions : qui êtes vous ? quelles sont vos forces ? quelles sont vos failles ? quels sont vos points de blocage ? Il s’agit également de creuser ce pour quoi vous êtes doué(e), les activités qui vous procurent du plaisir. A l’inverse, quelles sont les activités que vous n’aimez pas faire ?

 

Pour répondre à ces questions, vous pouvez vous faire accompagner dans le cadre d’un bilan de compétences ou d’une analyse de personnalité. L’objectif est de bénéficier d’une méthode et d’outils afin de structurer votre réflexion. De plus, vous bénéficierez d’un regard extérieur et neutre de la part du consultant.

 

Prendre conscience de ses forces, de ses talents, de son potentiel optimise la confiance en soi et vous redonne de l’énergie pour démarrer vos nouveaux projets. De plus, vous savez enfin dans quelles directions partir puisque vous savez qui vous êtes.

 

Les outils pour mieux se connaître

 

Des tests de personnalités et de motivations professionnelles servent de base d’échanges dans le cadre d’un accompagnement. Les dimensions de la personnalité sont décortiquées afin de bien identifier votre mode de fonctionnement personnel et professionnel.

 

L’idéal est de compléter cette approche par un retour de la part de vos proches : l’objectif est de confronter la perception que vous avez de vous-même avec la perception de votre entourage. Cette démarche se fait en toute bienveillance afin d’apporter des éléments concrets à la personne.

 

La connaissance de soi est au cœur de nombreux sujets de développement personnel. Cette démarche s’applique également au monde professionnel pour trouver la voie, le métier qui vous correspond. La porte des possibles s’ouvre à partir du moment où on sait qui l’on est vraiment. Cette réflexion peut se faire à différentes étapes de la vie car nous évoluons en fonction de notre histoire et de nos rencontres.

Réaliser votre bilan de compétences à Bordeaux

Vous souhaitez réfléchir sur votre projet professionnel ? Vous habitez à Bordeaux ? Pourquoi ne pas réaliser un bilan de compétences près de chez vous ?

Vous pourrez ainsi bénéficier d’une méthode pour construire sereinement votre projet et votre carrière.

 

A quoi sert le bilan de compétences ?

 

Il existe de nombreux cas qui peuvent déclencher l’envie ou le besoin de se faire accompagner dans le cadre d’un bilan de compétences. Il peut s’agir d’une envie de changement. Vous avez fait le tour de votre métier et vous avez envie de voir autre chose. Mais comment savoir ce pour quoi vous êtes fait ?

 

Il peut également être déclenché dans le cadre d’un souhait de mobilité au sein d’une entreprise. Vous souhaitez rester dans votre entreprise mais vous aimeriez occuper de nouvelles fonctions.

 

Et puis parfois, le bilan de compétences est la dernière solution face à la souffrance au travail. Vous ne vous sentez plus à votre place, vous allez travailler à reculons, votre situation professionnelle vous préoccupe mais vous ne savez pas comment vous sortir de cette impasse ? Dans ce cas il est essentiel de se faire accompagner par des professionnels de l’orientation.

 

Comment se déroule le bilan de compétences ?

 

Tout d’abord il s’agit d’analyser la personnalité du bénéficiaire pour mettre en avant ses forces et ses axes de vigilance. Ces informations permettent de construire un projet en phase avec le profil de la personne. Cette étape peut également permettre au bénéficiaire de prendre conscience de ses atouts et de développer sa confiance en lui.

 

Le portefeuille de compétences permet ensuite d’analyser le parcours professionnel en détaillant chaque expérience professionnelle et extra-professionnelle. L’objectif est de faire un état des lieux très précis des savoir-faire acquis tout au long du parcours.

 

La dernière phase consiste à réfléchir au projet professionnel. Afin d’explorer le champ des possibles, le bénéficiaire est invité à laisser libre court à son imagination et à revenir par exemple à ses rêves d’enfant. Et puis au fur à et mesure, le bénéficiaire se renseigne sur chaque piste identifiée afin de valider ou d’invalider les projets en tenant compte de tous les éléments clés mis en avant pendant le bilan de compétences : motivations professionnelles, valeurs, niveau de rémunération, contraintes, opportunités…. Durant cette étape, le bénéficiaire rencontre des professionnels dans le cadre des enquêtes « métier » ou entretiens « conseil ». Il s’agit alors de confronter sa perception du métier à la réalité du terrain.

 

Le cabinet PEPITE SC, basé à Bordeaux, vous accompagne dans la réalisation de votre bilan de compétences.

Réaliser un audit RH au sein de votre entreprise

Votre entreprise n’est plus aussi performante qu’elle ne l’était ? L’ambiance de travail s’est dégradée ? Vous souhaitez réfléchir à une nouvelle organisation ? Vous aimeriez bénéficier d’un regard extérieur pour prendre du recul sur le fonctionnement actuel de vos équipes ? Autant de questions auxquelles l’audit RH peut répondre.

 

Qu’est-ce qu’un audit RH ?

 

L’audit RH permet de faire un état des lieux à l’instant T du fonctionnement de l’entreprise en prenant en compte de nombreuses dimensions. L’approche systémique est généralement utilisée afin d’avoir une vision globale et précise de la situation. Nous pouvons également parler de diagnostic RH. Ainsi le cabinet analyse le contexte, l’organisation du travail, les outils et les pratiques RH, le mode de management, les moyens de communication, les projets stratégiques visés, la gestion des compétences… L’objectif est de récolter un maximum d’informations pour évaluer toutes les variables de la performance.

 

Pourquoi réaliser un audit RH ?

 

La photographie en temps réel du fonctionnement de l’entreprise permet de mettre à plat de nombreux sujets et surtout de réfléchir à des actions cohérentes en lien avec les orientations stratégiques. L’audit RH répond généralement à une envie d’avancer ou de répondre à une problématique. Il ne s’agit en aucun cas d’une finalité en soi.

L’audit représente un outil efficace pour piloter son entreprise sereinement.

 

Comment se déroule un diagnostic RH ?

 

Tout d’abord il est important de recueillir un maximum de documents internes à l’entreprise quand cela est possible : bilan social, rapport d’activité, convention collective, supports RH, règlement intérieur…. Ensuite les entretiens individuels et collectifs permettent d’adopter une approche qualitative et d’avoir le ressenti des acteurs de l’entreprise. Les entretiens se font auprès d’un échantillon représentatif. 

En fonction du secteur d’activité de la structure analysée, une phase d’observation peut être complémentaire au reste de la démarche. En effet, l’observation permet de repérer ce qui n’est pas conscient chez les collaborateurs et d’identifier des modes d’organisation pas toujours en phase avec ce qui a été dit en entretien.

 

L’idéal est de faire réaliser cet accompagnement par une structure extérieure à l’entreprise afin de bénéficier d’un regard neutre et objectif.

 

Et après ?

Suite à l’audit, des pistes d’amélioration sont généralement identifiées. Elles peuvent être mises en œuvre soit en interne par des collaborateurs, soit par une entité externe en fonction des enjeux et des objectifs à atteindre.

 

Vous êtes dirigeant et vous souhaitez réaliser un audit RH afin d’optimiser le pilotage de votre entreprise ? N’hésitez plus et prenez contact avec l’équipe Pépite SC.

L'évaluation de profil

Lors de la phase de recrutement, il est essentiel de bien évaluer les futurs candidats avant de valider le recrutement. En effet, recruter, représente un acte stratégique pour l’entreprise et son avenir. Il ne s’agit pas de valider uniquement les connaissances et les compétences mais d’aller beaucoup plus loin dans l’analyse….

 

Quels sont les enjeux de l’évaluation de profil ?

 

L’évaluation ou l’analyse de profil permet d’analyser plusieurs critères importants pour l’entreprise : les atouts du candidat, ses axes de vigilance, sa capacité d’adaptation au poste mais également d’analyser des critères prédéfinis en amont avec l’entreprise. Il peut s’agir de traits de personnalité, de valeurs, d’aptitudes…. La démarche d’évaluation est également un outil pour identifier le potentiel chez un candidat : capacité à évoluer et à faire grandir l’entreprise.

 

Seulement s’attacher au parcours du candidat et aux compétences acquises ne permet pas d’affirmer que le candidat est la personne idéale. Ainsi, la tendance des entreprises est d’aller vers une analyse plus approfondie du savoir-être par rapport au savoir-faire. Il est généralement plus simple de développer les compétences d’un collaborateur que de faire évoluer sa façon d’être. Un candidat motivé, agile, respectueux et à l’écoute sera tout à fait disposé à apprendre un nouveau métier ou des nouvelles fonctions. Encore faudra-t-il prendre le temps de le former ou de lui donner les moyens de se développer.

 

Pour finir, qu’en est-il de la capacité du candidat à s’intégrer dans l’équipe déjà en place ? Recruter une nouvelle personne dans une équipe déjà en place peut s’avérer déstabilisante pour certains. Ce changement peut venir perturber un équilibre, une façon de travailler, des habitudes rassurantes et confortables…. L’analyse du profil va ainsi permettre d’identifier le mode de fonctionnement du candidat par rapport aux personnes déjà en poste et de donner des clés à l’entreprise pour faciliter la période d’intégration.

 

Les outils pour évaluer les candidats

 

Le candidat est évalué au sein d’un cabinet spécialisé dans l’analyse de profil. Il passe, dans un premier temps, des tests de personnalité et des tests psychotechniques. Ces tests sont ensuite analysés et les résultats sont débriefés lors d’un entretien approfondi avec le candidat.

Des mises en situation en lien avec le poste visé sont également intégrées au process d’évaluation pour se rapprocher le plus possible de ce qu’il sera amené à faire dans son prochain poste (rdv téléphonique, entretien de négociation, situations managériales…).

Un contrôle de référence peut également être demandé par l’entreprise quand cela est possible. Il s’agit de contacter d’anciens employeurs afin d’échanger sur leur collaboration antérieure avec le candidat.

Le cabinet PEPITE SC, spécialisé dans l’analyse de personnalité, accompagne les entreprises dans leurs recrutements en évaluant le profil des candidats pré sélectionnés.

Audit RH en Nouvelle Aquitaine

Vous vous posez des questions sur votre entreprise ? Vous avez identifié des dysfonctionnements mais vous souhaitez bénéficier d’un diagnostic complet ? Vous avez des projets pour l’avenir ? Vous souhaitez vous réorganiser… Autant de questions qui nécessitent de passer par la phase Audit RH afin de s’assurer de faire les bons choix.

 

Comment se déroule un audit RH ?

 

Il s’agit en amont d’analyser les besoins pour bien définir le périmètre de la demande et pouvoir apporter des réponses cohérentes et pertinentes. L’entretien se fait, dans la mesure du possible, au sein des locaux de l’entreprise pour avoir une première vision du fonctionnement interne et un ressenti de l’ambiance de travail.

Dans un second temps, l’audit permet de faire un état des lieux de l’existant : analyse des pratiques RH, recueil des documents internes comme le règlement intérieur, la convention collective, les supports d’entretien, les bilans d’activité… Des entretiens individuels et collectifs permettent d’avoir une approche qualitative de la situation. L’idéal est de pouvoir interroger un échantillon représentatif de l’entreprise pour avoir une vision globale. Au préalable une grille d’entretien est établie afin de garder une même trame dans les échanges.

L’analyse des documents et des entretiens permettent d’élaborer un document synthétique avec les points clés identifiés lors de l’audit RH : atouts et axes d’amélioration de l’entreprise au regard des orientations stratégiques.

Cette synthèse est une base d’échanges afin d’identifier et de valider un plan d’action pour optimiser le fonctionnement de l’entreprise. Il s’agit d’émettre des préconisations au regard des dysfonctionnements identifiés.  L’audit RH est un outil de pilotage efficace à partir du moment où il est réalisé de manière transparente et constructive. Il ne s’agit en aucun cas d’évaluer ou de juger les pratiques existantes mais d’apporter un œil externe et neutre.

 

Qu’est ce qui se passe après l’audit RH ?

 

Afin de rendre efficace la démarche d’audit RH, un comité de pilotage doit se porter garant de la mise en œuvre du plan d’action élaboré lors de la phase finale de l’audit. Le succès de la démarche repose sur le suivi des actions mises en place. Ainsi il est essentiel de bien identifier, pour chaque action, qui est acteur, quel est le délai fixé pour la réalisation, quels sont les résultats attendus, quels sont les moyens à disposition…. Et bien évidemment une ou plusieurs phases de réajustements peuvent s’avérer nécessaires si le résultat de l’action n’est pas en adéquation avec l’objectif fixé.

Vous êtes dirigeant(e) d’une entreprise basée en Nouvelle Aquitaine et vous souhaitez réaliser un audit RH ? L’équipe PEPITE SC vous propose de vous accompagner dans votre démarche et, si vous le souhaitez, dans le suivi de la mise en œuvre du plan d’action.

Réaliser votre bilan de compétences à Mérignac

Vous souhaitez réaliser un bilan de compétences pour construire un nouveau projet professionnel ou pour faire un bilan de vos expériences professionnelles ? Vous pouvez vous faire accompagner dans vos démarches par notre cabinet.

 

Bilan de compétences : les étapes

 

Avant de démarrer votre bilan de compétences, il est important d’identifier le type de financement à votre disposition. Si vous êtes salarié(e), votre entreprise peut financer cette démarche en prenant le coût du bilan sur le plan de formation. Vous pouvez également utiliser vos heures de CPF (compte personnel de formation). Des réformes sur la formation ayant été votées, l’utilisation du CPF va évoluer à partir de 2019. Vous pouvez également financer vous-même votre bilan.

Le choix du prestataire est le critère le plus important. Vous devez impérativement vous sentir en confiance avec la personne qui vous accompagnera lors de votre démarche.

 

Dans un premier temps, vous identifierez vos atouts et vos axes de vigilance dans votre mode de fonctionnement professionnel. L’analyse de la personnalité permet d’élaborer un projet en cohérence avec votre profil.

Vous serez également amené à faire un état des lieux de vos compétences développées lors de vos expériences professionnelles mais également lors de vos activités extra-professionnelles. Ce portefeuille de compétences facilite l’analyse des écarts entre le projet et le profil actuel. Il permet aussi de prendre conscience de ses capacités et de développer la confiance en soi.

 

La dernière phase du bilan de compétences consiste à élaborer le projet professionnel. De nombreuses idées métiers sont étudiées en fonction de vos aspirations, vos passions et vos talents. Chaque piste est étudiée afin de voir si le projet est réalisable ou pas. Lors de cette étape vous êtes amené(e) à rencontrer, dans la mesure du possible, des professionnels en lien avec votre projet.

Cette approche permet de confronter votre perception du métier choisi avec la réalité du terrain et initier de nouveaux contacts. Une fois décidé le projet se décline en plan d’action afin d’avoir une vision précise des prochaines étapes à franchir. Bien évidemment le plan d’action n’est pas figé et doit être ajusté en fonction des évènements, des rencontres.

 

Quand faire un bilan de compétences ?

 

Il n’y a pas de moment idéal. Il s’agit d’écouter son instinct et ne pas hésiter à entreprendre la démarche si vous ne vous sentez plus à votre place dans votre entreprise. Mais ça peut également être un moyen de faire le point, de valider des choix, de se rassurer sur l’orientation choisie. Chaque bilan est différent et chaque bénéficiaire à des attentes qui lui sont propres.

 

Le bilan de compétences est accessible à tous : jeunes diplômés, retraités, salariés, fonctionnaires, demandeurs d’emploi…. Il n’y a pas de profil type. Les outils et les étapes peuvent être ajuster en fonction des attentes tout en respectant les phases clés du process.

Vous habitez ou travaillez à Mérignac et vous souhaitez réaliser un bilan de compétences ? L’équipe PEPITE SC vous accompagne dans votre réflexion. N’hésitez pas à nous contacter pour échanger sur vos besoins et vos attentes.

Pourquoi et comment réaliser un audit RH ?

L’audit peut permettre de répondre à plusieurs sujets : identifier et traiter les risques psychosociaux, optimiser la gestion des ressources, favoriser le développement des compétences, identifier les indicateurs de performance, mettre en place des outils RH comme les fiches de poste, minimiser le turn over….

 

Pourquoi réaliser un audit RH ?

 

L’objectif d’un audit RH est tout d’abord de prendre de la hauteur sur le quotidien. Souvent happé par l’opérationnel, les collaborateurs prennent peu de temps pour souffler et pour analyser ce qui fonctionne et ce qui pourrait être amélioré. De nombreuses dimensions sont à prendre en compte dans le bon fonctionnement de l’entreprise : la communication, les pratiques managériales, l’organisation du travail, les outils RH, les conditions de travail, la politique sociale….

L’audit permet, via une approche systémique, de prendre en compte tous les paramètres de la vie de l’entreprise. Il répond également à des objectifs établis en amont. Il peut s’agir de faire un bilan d’une période écoulée, d’identifier les forces et les axes d’amélioration de l’entreprise, de dresser un état des lieux des pratiques existantes et d’analyser les écarts, de favoriser le dialogue social…. L’enjeu final est bien évidemment de favoriser le développement de l’entreprise en instaurant une relation « gagnant – gagnant » avec les tous les collaborateurs. On parle soit d’audit RH, soit d’audit organisationnel ou encore d’audit conseil.

 

Comment réaliser un audit RH ?

 

Un audit ne s’improvise pas. Il est important de poser le cadre en amont et de bien identifier les objectifs à atteindre. L’idéal est d’avoir recours à un prestataire externe pour garantir une posture neutre et objective de la situation analysée. Tous les acteurs doivent être impliqués sans oublier bien sûr les représentants du personnel quand ils sont présents. La communication interne est un axe essentiel au bon déroulement de la phase d’analyse. Chacun doit contribuer au développement de l’entreprise en proposant des idées, en élaborant un plan d’actions constructif et partagé avec le reste de l’équipe. C’est un moyen de fédérer l’équipe autour d’un projet commun.

Le dirigeant est là pour donner du sens à l’audit. Sans cette communication, des malentendus peuvent freiner le bon déroulement de la démarche. L’idée n’est pas d’évaluer ou de juger mais de favoriser la prise d’initiatives en s’appuyant sur la réalité du terrain.

L’audit RH intègre généralement deux phases : une phase quantitative et une phase qualitative.

Il s’appuie avant tout sur le projet d’entreprise ou permet d’affiner le CAP quand les orientations ne sont pas ou peu définies.

 

Quelles étapes après l’audit RH ?

 

L’audit ne sert à rien si l’entreprise n’en fait rien ! Le rapport de restitution doit servir de base pour aller vers du mieux en fonction des objectifs préalablement établis.

L’audit RH fait ressortir des atouts et des axes d’amélioration. En fonction des axes d’amélioration identifiés, les équipes, individuellement et collectivement, réfléchissent à l’élaboration d’un plan d’actions.  

Le climat social est souvent assaini suite à ce type de démarche car tout le monde a pu s’exprimer, échanger et faire part de son ressenti.

N’hésitez pas à nous contacter pour avoir des renseignements sur nos audits et accompagnements RH afin d’optimiser la gestion de votre entreprise.

Où faire un bilan de compétences ?

Vous avez envie de faire un bilan personnel mais vous souhaitez également réfléchir sur votre bilan professionnel et vous ne savez pas si vous pouvez en bénéficiez car vous êtes en CDD ? Evoluer professionnellement est heureusement un sujet qui déclenche des aides. Pour cela il faut passer par votre CPF.

 

Où faire un bilan de compétences avec un financement CPF ?

 

Bonne nouvelle, le bilan de compétences est éligible via le CPF ce qui signifie que vous pouvez faire la demande en allant sur le site de votre compte personnel. Il s’agit d’un droit individuel qui donne la possibilité aux salariés et demandeurs d’emploi de pouvoir bénéficier de la prestation du bilan de compétences sans rien débourser de leur poche.

Suite au bilan de compétences, il se peut que vous déclenchiez également un congé individuel (CIF) pour réaliser votre formation. Tout dépendra de votre nouvelle orientation. Toute personne peut bénéficier de ce droit individuel, toutefois il doit justifier d’un minimum d’expériences professionnelles pour cumuler suffisamment de budget pour financer son bilan de compétences.

Pour trouver un prestataire, renseignez-vous auprès de votre OPCA ou auprès d’un conseiller CEP (compte d’évolution professionnelle). En fonction de votre lieu d’habitation ou de travail, il vous guidera au mieux.

 

Où faire un bilan de compétences ? A distance, c’est également possible

 

Faire son bilan de compétences est une démarche importante. Vous pourrez vous poser les bonnes questions et vous confronter à la réalité du marché de l’emploi.  Le bilan de compétences est également réalisable à distance (formation à distance).

Comme pour le bilan en cabinet, il y a un premier entretien gratuit et sans engagement avec le consultant. Vous pourrez ainsi poser toutes vos questions : comment financer votre bilan ? Si vous pouvez le réaliser durant vos heures de travail, si vous avez besoin de faire une demande d’autorisation auprès de votre employeur…

L’avantage en réalisant votre bilan de compétences à distance, c’est que vous pouvez choisir la fréquence, le moment, la durée sans avoir à vous déplacer et sans perdre de temps dans les transports.  

 

Comme en cabinet RH, vous passez des tests (tests de personnalité, psychotechniques). Durant le bilan personnel, vous pourrez faire le point sur votre mode de fonctionnement et votre savoir-être. Puis vous aborderez le bilan professionnel qui vous permettra de faire le point sur votre parcours et ainsi envisager une mobilité professionnelle. L’idée est de valoriser vos compétences, de reprendre confiance en soi et d’avoir un projet cohérent.  

 

Quel que soit le lieu choisi, c’est avant tout une question d’affinité avec le consultant RH. Vous devez vous sentir en confiance. Il s’agit d’une démarche pour vous aider à prendre du recul sur votre avenir, anticiper les projets, dynamiser votre parcours et peut-être changer de vie professionnelle. Mais cet accompagnement professionnel ne doit pas être pris à la légère, la démarche doit être structurée surtout si le bilan de compétences est effectué à distance. Si vous ne pouvez pas bénéficier d’une prise en charge via votre CPF, vous pouvez faire un financement personnel et du coup opter pour un bilan de carrière (prestation sur mesure).  

 

N’hésitez pas à vous renseigner auprès des centres de bilans de compétences qui vous guideront en fonction de votre projet, de votre carrière professionnelle, de votre souhait de retrouver un emploi, de développer des compétences ou simplement celui de faire le point pour mieux rebondir.