Impressions de Sarah suite à la réalisation de son bilan de compétences

Impressions de Sarah suite à la réalisation de son bilan de compétences

Quelle était votre situation en arrivant en Bilan de compétences ?

J’étais complètement perdue professionnellement. Sur le papier, j’avais tout : un travail stable et sécurisant. J’avais répondu aux attentes familiales. Mais dans la réalité : un métier qui m’était devenu insupportable, tant par l’organisation de la structure à laquelle j’appartenais, les tâches techniques et rébarbatives qui m’étaient attribuées, que mes collègues qui m’insupportaient. Et cela, à même pas 30 ans !

J’ai commencé le bilan de compétences stressée, remplie de doutes et d’attentes, fatiguée de ma situation, mais hyper motivée à la voir évoluer. Je me posais mille questions : Comment le bilan allait-il se passer ? Qu’est-ce qu’est concrètement, un bilan de compétences ? Qui avais-je en face moi ?  Allait-elle vraiment trouver ce pour quoi j’étais faite ? Est-ce qu’il existe vraiment un métier fait pour moi ?

Que vous a apporté votre Bilan de compétences ?

Des réponses concrètes ! Il m’a obligé à prendre du temps pour moi et à me poser les bonnes questions, comment et pourquoi j’en étais arrivée là. J’ai fait le point sur ma situation initiale, et j’ai appris à déculpabiliser. Le bilan m’a permis de mieux me connaître, prendre confiance en moi et prioriser mes besoins professionnels. Puis au cours bilan, j’ai défini une activité, un métier qui correspond à mes attentes et qui est en adéquation avec mes valeurs. Avec l’aide de la consultante on trouve le plan d’actions le plus approprié et Go !

Quel est le(s) projet(s) final(aux) ?

Mon projet se fera en plusieurs étapes et n’est pas figé, j’aime la souplesse et les rencontres. Je reprends une formation en Management par la Qualité de 13 mois, en alternance, financée par un Congé de Formation Professionnelle. Le projet premier est d’être référente qualité/adjointe de direction en structure médico-sociale. Puis je me formerai à l’audit et la gestion des établissements de soin, pour prétendre au poste de directrice.

Je n’exclus pas dans quelques années de refaire un bilan de compétences, et de redéfinir l’orientation du secteur : médico-social ou hôtellerie.

Quelle est votre conclusion en fin de bilan ?

Ce bilan m’a fait grandir humainement et professionnellement. Loin d’être un outil qui nous fait entrer dans les cases IN et stéréotypées du moment, il aide vraiment à analyser nos besoins, nos envies et nous aide à trouver le chemin pour y répondre.

Comment avez-vous vécu la démarche du bilan ?

Bien mais fatigante. On se remet beaucoup en question, on se demande si nous serons capables d’aller au bout du projet. Mais voir se profiler un projet professionnel est excitant et la consultante est un réel fil conducteur. Elle a été présente pour m’aider à rester motivée, elle m’a permis de devenir actrice de mon projet, et de le faire aboutir.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui se pose des questions sur sa situation professionnelle ?

De faire un bilan de compétences, bien évidemment ! De comprendre qu’il s’agit d’un « bilan » : un outil de mesures, pas de jugement. N’en ayez pas peur.

Autre conseil également, ouvrez-vous à votre consultante, cela aidera à l’analyse de situation. Et pour reprendre les propos de ma consultante : « faites confiance aux outils, ils fonctionnent ! »

Bref c’était une aventure passionnante ! Merci à l’équipe Pépite SC !

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte