fbpx

La mission du mois de Pépite : accompagnement au changement

pièces de puzzle

La mission du mois de Pépite : accompagnement au changement

Direction Paris la semaine dernière pour animer un atelier d’intelligence collective auprès d’une association créée il y a une dizaine années. Certains « pères fondateurs », encore présents, ont pris conscience des évolutions et sont confrontés à des difficultés de gestion au quotidien dans le management de leurs salariés. Ils font également face à une perte de repères dans le discours à tenir en interne et en externe sur le positionnement et le CAP de l’association.

En amont nous avions réalisé un diagnostic auprès des salariés de l’association mais également auprès de certains membres du conseil d’administration. Cette phase nous a permis d’identifier les forces de l’association mais également les points de dysfonctionnement au travers d’entretiens individuels et collectifs.

De fortes attentes sur la construction ou la reconstruction du projet associatif avaient été alors mis en avant :

  • Clarifier le CAP, les orientations de l’association, les choix….
  • Faciliter les circuits de communication entre le conseil d’administration et l’équipe des salariés  
  • Élaborer une charte sur les valeurs et le fonctionnement de l’association
  • Définir clairement les missions et les attentes du conseil d’administration
  • Clarifier le process de prise de décision

Ce premier atelier sur la construction du projet associatif a un objectif ambitieux : assurer la pérennité et la stabilité de l’association. Les pères fondateurs ont à cœur de faire vivre ce projet qui donne du sens à leurs actions et à leurs investissements. Afin de rendre le travail partagé et pragmatique, nous avons souhaité aborder la problématique sous l’angle de l’intelligence collective.

Cette première étape leur a permis de formaliser la vocation de l’association, faire le point sur la situation à date, avoir une ligne directrice commune à l’ensemble des acteurs (membres du CA, bénévoles, salariés et adhérents, communiquer sur l’association de façon cohérente aussi bien en interne qu’en externe.

Nous avons tout d’abord rappelé l’importance du projet associatif : il répond globalement à 3 grandes questions :

  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • VERS QUOI VOULONS-NOUS ALLER ?
  • COMMENT VOULONS-NOUS Y ALLER ?

 

« Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va » – Sénèque

 

Animation de l’atelier (une dizaine de personnes)

Étape 1 – Savoir où en est l’association => quel est le bilan depuis sa création ?

Travail en sous-groupes sur les thématiques suivantes : Etat des forces, Etat des faiblesses, Dysfonctionnements et Paradoxes.
Cette réflexion a été partagée et a permis de faire émerger de nombreuses idées. La mise à plat était essentielle pour co-construire l’avenir sur un socle solide et validé par toutes les personnes présentes. Cette phase a favorisé les échanges et a levé certains malentendus. Chacun a pu s’exprimer librement sur son ressenti dans un climat d’écoute et de bienveillance.

Étape 2 – Quelle est la vocation et les valeurs de l’association ?

La vocation doit répondre aux questions : Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Quand ? Où ? Les valeurs répondent aux questions :

1) Quels sont mes principes fondateurs en tant que personne ?

2) Quelles sont vos priorités en tant que membre du conseil d’administration ?

3) Quelle image voulez-vous renvoyer auprès des adhérents ? Des bénévoles ? Des partenaires ?…

Étape 3 – Quelle est la ligne directrice de l’association ?

Quelles sont les orientations futures ? Choix des missions : Qui ? Quoi (périmètre d’action) ? Comment ? Quand ? Où ?

Cette étape a permis de se mettre d’accord sur le discours à tenir auprès des différents acteurs :  adhérents, médias, pouvoirs publics, futurs membres du conseil d’administration….

Cet atelier a fait émerger une multitude d’idées et de points de vue ! Nous sommes toujours très surprises par l’effervescence des échanges lors de ce type d’intervention. Cela commence toujours doucement et plus on avance dans la journée, plus il devient difficile de canaliser les énergies…. Chacun apporte sa pierre à l’édifice et co-construit avec le reste du groupe un projet qui lui tient à cœur et qui donne du sens à ses actions au quotidien. Il s’agit de moments forts et essentiels pour construire, ENSEMBLE, un avenir serein et prometteur !

« Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin » – Proverbe africain

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte