fbpx

Comment accompagner l’évolution professionnelle de ses salariés ?

Comment accompagner l’évolution professionnelle de ses salariés ?

Accompagner l’évolution professionnelle de ses salariés est un élément clé pour assurer une qualité des services à la clientèle. Il s’agit de gérer leur parcours professionnel afin de mettre en accord le développement professionnel des salariés avec leur engagement au travail et leur employabilité mais aussi avec les éventuels risques professionnels. Voici un exemple d’accompagnement d’évolution professionnelle de vos salariés.

La progression de la mobilité professionnelle

La progression professionnelle fait partie de l’accompagnement de l’évolution professionnelle de vos salariés. Cette progression peut s’effectuer de manière « verticale » en intervenant au niveau hiérarchique. Mais elle peut aussi se réaliser de manière « horizontale », concrétisée par une prise de responsabilité ou un changement de métier. Cette évolution horizontale est la plus avantageuse pour les salariés, les opportunités d’évoluer de façon verticale étant plus aléatoires. Il est donc plus profitable de proposer un tutorat, ou une spécialisation sur une compétence donnée…

Accompagner l’évolution professionnelle en encourageant le maintien de l’engagement au travail

Donnez à vos salariés la possibilité de participer à l’évolution de leur  parcours professionnel. Cela vous permettra d’ailleurs de favoriser leur motivation au travail. Pour l’initier, vous pourrez par exemple proposer à vos salariés, des formations pour étoffer leur savoir-faire, ou proposer régulièrement des recyclages en interne, ou encore mettre en place des binômes junior/senior sur un projet donné afin que l’expérience de l’aîné et les techniques modernes du plus jeune soient associées pour des résultats optimaux.

A propos des entretiens de seconde partie de carrière

Ce type d’entretien touche les salariés à partir de 46 ans. Il est aussi réalisé tous les 5 ans pour les entreprises de plus de 50 salariés. Durant ces entretiens de seconde partie de carrière, il est question des droits à un bilan d’étape professionnel, à un bilan de compétences et aussi aux actions de professionnalisation dans l’objectif d’une évolution des compétences ou de possibles améliorations des conditions de travail…

Aménager la troisième partie de carrière

Les salariés seniors sont privilégiés dans leur fin de carrière. Selon l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact), il est possible de décharger peu à peu les salariés de leurs responsabilités en leur confiant des missions ponctuelles, ou de leur proposer un aménagement de leurs horaires en vue d’une fin de carrière progressive…

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte