fbpx

Changement en entreprise : les règles d’or

mot "change" écrit dans le ciel

Changement en entreprise : les règles d’or

Pour le développement de l’entreprise, il est souvent inévitable de mettre en place une politique de changement. Cela étant, force est de constater que toutes nouvelles mesures à prendre peuvent provoquer des malentendus, des malaises, ou encore des conflits.

Les effets des changements en entreprise

Certaines transformations peuvent provoquer des bouleversements au sein de l’entreprise. La perspective du changement est susceptible de générer de la peur qui engendre à son tour des blocages. Même si le changement vise à une optimisation, cette bonne intention n’est pas pour autant suffisante pour convaincre les collaborateurs.

Une politique de changement efficace

Dans un premier temps, il faut être certain que la mutation réponde effectivement à une nécessité qui aura été définie à l’issue d’une étude. Par la suite, la solution retenue doit être élaborée sous forme de plan d’actions. Cette solution doit s’intéresser notamment à l’atteinte des objectifs, ainsi qu’aux moyens de mise en œuvre et leur planification. Créer, organiser et gérer un changement en toute maîtrise permet effectivement d’éviter différentes difficultés qui pourraient se révéler fatales à l’entreprise.

Quelques règles à suivre en cas de changement en entreprise

Être à l’écoute

Pour faire accepter le changement, il faut envisager la participation des collaborateurs concernés à la réflexion, ainsi qu’à l’élaboration des solutions. D’ailleurs, il est plus facile d’admettre un changement auquel on a activement participé. Cela requiert la création de structures d’échanges afin de donner notamment aux sceptiques l’occasion de s’exprimer, c’est-à-dire de poser des questions et d’exposer leurs idées. Il convient ainsi d’être à l’écoute, de ne pas couper le dialogue, le but étant de rassurer et d’impliquer les collaborateurs.

Ne pas précipiter les choses

Certes, pour assurer la performance de l’entreprise, il peut y avoir une urgence à déployer un changement. Mais vouloir aller trop vite présente de sérieux problèmes, ne serait-ce que vis-à-vis des employés qui sont prêts à défendre farouchement leurs habitudes. Il faut donc laisser le temps aux collaborateurs d’intégrer ce projet de changement.

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte