fbpx

Comment dépasser ses limites ?

Comment dépasser ses limites ?

Essayer de dépasser ses limites, c’est comme partir à la découverte ou à la quête de soi-même.

Mais comment se recentrer sur soi, détecter ses limites et les repousser, accéder à de nouvelles ressources personnelles ? N’avez-vous pas envie de vous surpasser ?

La connaissance de soi-même

Pour savoir où vous allez, il faut prendre connaissance de vos :

  • forces,
  • faiblesses,
  • qualités,
  • compétences,
  • ce qui vous motive ou vous freine,
  • ce qui vous freine,
  • votre personnalité.

Prendre connaissance de ces éléments vous permettra également de vaincre votre manque de confiance et d’être plus ouvert au changement. Vous pourrez alors vous élever, travailler sur vous-même afin de faire évoluer certains aspects liés à votre personnalité ou à vos compétences.

Si vous ne connaissez pas certains aspects de votre personnalité ou de vous-même, il est primordial de vous poser et de vous recentrer sur vous-même. Le dépassement personnel ou professionnel passe par la connaissance de soi afin de mieux atteindre votre but.

« Je connais mes limites. C’est pourquoi je vais au-delà. »

Serge Gainsbourg

Sortir de sa zone de confort

Le dépassement de soi c’est sortir de sa zone de confort. Nous restons dans cette zone par peur de l’inconnu, par peur de l’échec, ou par angoisse. Cependant, rester dans cette zone, c’est continuer sur ses acquis et ne pas prendre de risques, et donc par conséquent : ne pas progresser.

Mais réussira celui qui ose sortir de cette zone afin de franchir de nouvelles barrières.

Quitter cette zone, c’est aussi prendre le contrôle de sa vie, se développer en apprenant de nouvelles choses, mais c’est aussi se redécouvrir.

Visualiser ses objectifs

Pour dépasser ses limites, il faut visualiser son ou ses objectifs. N’ayez pas d’appréhension et débordez d’ambition pour un projet atteignable et à la hauteur de vos espérances. Votre dessein ne dépendra que de vous-même. Vous êtes acteur de celui-ci.

Il sera nécessaire de mettre en place plusieurs étapes afin d’atteindre vos objectifs et les planifier. Un projet prend du temps, on ne devient pas star de cinéma du jour au lendemain. Tout se crée et se travaille avec de la détermination mais aussi de l’envie.

Repousser ses limites

Ayez foi en vous et transformez vos faiblesses en forces petit à petit. Mettez à profit vos forces pour repousser vos limites. Votre projet sera un défi stimulant, réveillez le compétiteur qui est en vous !

Accepter que ça puisse prendre du temps ou qu’il y ait un échec

Comme dit précédemment, vous passerez par différentes étapes. Il y aura un chemin plus ou moins long, avec peut-être des obstacles ou imprévus. Toute personne se donnant les moyens réussit, certes en franchissant différentes épreuves, mais en se relevant toujours plus forte des leçons apprises pour in fine, arriver à ses fins.

« L’échec n’existe que quand le joueur décide d’abandonner, avant ce n’est qu’un palier indispensable à votre réussite. »

Johann Dizant , livre : la Chronos-positivité

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte