fbpx

Comment savoir se remettre en question ?

femme qui réfléchit

Comment savoir se remettre en question ?

On vous demande souvent de vous remettre en question, mais vous avez du mal ? Vous savez que ce n’est pas votre point fort, mais c’est plus fort que vous, vous n’y parvenez pas…

Dans cet article, nous allons vous donner les clés pour apprendre à se remettre en question.

De plus, vous allez également comprendre pourquoi il est important et bénéfique d’apprendre à se remettre en question !

Pourquoi le fait de se remettre en question permet d’avancer dans la vie ?

Se remettre en question est fréquemment abordé dans l’univers du développement personnel, mais également dans la gestion de carrière (management, reconversion professionnelle).

On nous explique qu’il faut savoir « se remettre en question », mais savez-vous pourquoi ? Après tout, est-ce si important que cela de se remettre en question, alors que depuis toujours, on nous motive par des slogans comme « fais toi confiance », « sois fort, avance », ou encore « sois sûr de toi, ne doute pas ». Alors que doit-on penser de cette remise en question ? A quoi cela sert ?

se remettre en question

En réalité, l’un n’empêche pas l’autre. C’est à dire que l’on peut travailler son assurance et sa confiance en soi tout en se remettant en question. Cela permet d’évoluer sans avoir trop de certitudes et sans prendre la grosse tête.

Tout d’abord, cela permet d’avoir du recul sur ce que l’on fait et ainsi avoir la possibilité d’ajuster ce qui a été réalisé. En effet, lorsque vous faîtes quelque chose, une action, un événement, un travail, n’hésitez pas à regarder dans le rétroviseur pour comprendre ce que vous avez réalisé. Pour comprendre les raisons qui ont fait que cela n’a pas été totalement concluant mais également et c’est peut-être le plus important, d’analyser pourquoi cela a fonctionné.

Tout ceci pour en tirer une méthode d’apprentissage pour être meilleur la fois d’après. Évidemment, cet exercice semble difficile à réaliser si vous n’acceptez pas que les erreurs identifiées peuvent venir de vous. Ainsi celui ou celle qui s’auto-analyse voire s’autocritique, a beaucoup plus de chances de progresser. 

L’objectif de la remise en question, c’est de gagner en objectivité pour recadrer ses choix, ajuster ses actions et améliorer ce que l’on a fait. 

Savoir se remettre en question, c’est arrêter d’avoir des certitudes

Il ne faut pas confondre le fait d’être assuré et d’avoir confiance en soi avec le fait d’avoir des certitudes. Car avoir des certitudes ne permet pas vraiment l’échange avec les autres, et surtout cela ferme toutes opportunités de voir les choses différemment et donc de progresser.

Vous avez certainement vécu ce genre de situations, lorsqu’une personne restait campée sur ses positions en trouvant des excuses externes et sans jamais imaginer pouvoir être elle-même impliquée dans la cause du problème. Et dans ce cas, il n’y a plus d’échanges, cela n’amène qu’à une impasse. 

Pourquoi est-ce difficile de se remettre en question ? 

Parce que c’est avant tout une question d’égo. On a l’impression qu’en se remettant en question, c’est lever les voiles sur ses propres faiblesses. Celles que l’on a tant travaillé ou camouflé pour ne parvenir à dévoiler que ce que l’on veut bien laisser paraître.

On peut avoir l’impression que l’on sera jugé ou que l’on se met à nu. Et pourtant c’est comme le courage, lorsqu’il n’y a pas de peur il n’y a pas de courage.

Et bien là c’est la même chose, accepter de se remettre en question, c’est avoir le courage de se dévoiler en montrant ses failles, et c’est donc tout à votre honneur. Mais cela demande du temps et parfois cela nécessite d’être guidée pour mener à bien cet exercice

Aussi, franchir ce cap peut être une source d’angoisse… mais cela fait partie du jeu ! Il faut là aussi pouvoir l’accepter. C’est aussi pouvoir être honnête avec soi-même en étant objectif car on peut être tenté de rationaliser les choses pour éviter de se remettre en question.

On peut, par exemple, se persuader avoir été obligé de réagir d’une certaine manière parce qu’on n’a pas eu le choix. Dans ce cas-là, la personne analyse la situation mais sans se remettre en question. Donc cela ne fait guère avancer la réflexion.

Après l’analyse, on concrétise 

La première étape, vous l’avez compris, passe par l’analyse de la situation, de ses choix et de ses actions. On essaie de faire cela avec un maximum d’objectivité et d’humilité en mettant son égo de côté.

Mais la deuxième étape qui est l’action, permet de boucler la boucle vertueuse. Sans cette étape, vous resterez uniquement dans l’abstrait ce qui est contre- productif. En effet, une fois que vous avez compris ce que vous avez fait et comment vous auriez pu faire différemment, vous devez mettre en place des actions qui concrétiseront votre réflexion. 

Mais là aussi, cela peut être compliqué car cela vous amènera parfois à prendre des décisions qui ne vous enchantent pas toujours. Revenir sur un choix, renoncer à certaines choses et recommencer ce que vous avez déjà réalisé.

Les bénéfices de la remise en question

Vous n’imaginez pas les progrès que vous allez réaliser. D’un point de vue personnel, vous allez comprendre les choses de manière plus rapide. Les autres vont davantage s’ouvrir à vous car ils vont percevoir en vous une personnalité ouverte, humble car capable de se remettre en cause. 

Vous serez moins sur la défensive et donc plus dans l’écoute. Ce qui ne vous empêchera pas de vous manifester pour prendre position mais avec une autre façon d’aborder les choses. 

Dans votre travail, vous allez peu à peu sortir de votre zone de confiance car vous accepterez alors de ne pas tout savoir et ça, c’est une sacrée étape de la remise en question. Vos relations avec votre entourage personnel et professionnel vont forcément se modifier. Vous accéderez à d’autres sujets de conversation car vous serez en mesure de prendre une certaine distance sur ce que vous allez entendre. Vous serez plus enclin à intégrer des choses qui vous impliquent mais qui vous feront grandir. 

Être capable de se remettre en question est une grande preuve d’intelligence et d’humilité !

2 Commentaires
  • AUBURTIN
    Publié à 15:12h, 11 septembre Répondre

    Top cet article !!!

    • Célia Chevalier
      Publié à 15:30h, 11 septembre Répondre

      Merci Pierre-Antoine !

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte