fbpx

Le compte personnel d’activité : votre droit à la formation

classeur de formation

Le compte personnel d’activité : votre droit à la formation


A SAVOIR

150 heures, c’est la quantité maximale que peut afficher un compte. Il est crédité de 24 heures par an pour un temps plein, et au prorata pour un temps partiel.

A partir du 1er janvier 2018 : les indépendants, professions libérales et non salariées pourront eux aussi utiliser leur CPF notamment pour un BILAN DE COMPETENCES


 

La plateforme numérique : moncompteactivite.gouv.fr vous permet désormais d’accéder à votre Compte Personnel de Formation (CPF).  Grâce à ce portail, tous les actifs à partir de 16 ans et dès 15 ans pour les apprentis pourront consulter les droits acquis sur chacun des comptes, être informé sur leur utilisation possible et bénéficier de services pour les aider à construire leur projet professionnel.

Parce-que l’évolution, les besoins et la conjoncture du marché du travail nous force à vivre aujourd’hui de plus en plus de transitions professionnelles au cours de nos carrières (changement d’entreprises, mobilité géographique, perte de son emploi).  Cette plateforme et plus particulièrement votre compte de formation professionnel vous ouvre des perspectives d’avenir via l’acquisition de nouvelles compétences grâce à une formation ou encore la possibilité de faire un point sur vos attentes, vos compétences et l’orientation que vous souhaitez donner à votre carrière grâce à un bilan de compétences.

Avec votre activité professionnelle, vous cumulez des heures de formation qui, une fois acquises ne seront jamais perdues même en cas de transition professionnelle. Ainsi, et sur la base des déclarations de vos différents employeurs, vous pouvez capitaliser jusqu’à 150 heures de formations. Le compte professionnel de formation donne aux jeunes déscolarisés, la possibilité de bénéficier d’heures de formations indispensables à l’obtention d’un diplôme. De même que les salariés non qualifiés sont éligibles à ce droit dès lors que le plafond d’heures cumulables sur le CPF est porté de 150 à 400 heures.

Enfin, il appartient au bénéficiaire d’une part, de se poser les bonnes questions. A savoir s’il souhaite acquérir de nouvelles compétences et/ ou faire un point sur sa trajectoire professionnelle. D’autre part, de trouver l’organisme qui financera cette démarche via son employeur ou pôle emploi.

 

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte