fbpx

Comment dire non correctement à son supérieur ou son collaborateur ?

non

Comment dire non correctement à son supérieur ou son collaborateur ?

Dire « non » à son supérieur hiérarchique peut s’avérer être difficile dans le milieu du travail de peur de décevoir celui-ci. D’autres pensent également que donner une réponse négative à son supérieur est inconcevable, face à l’autorité du supérieur et ainsi, peut engendrer des conséquences indésirables. Cependant, certaines règles sont à tenir compte pour éviter les dégâts.

Pourquoi donner une réponse négative est-il si difficile pour un employé ?

Le fait de refuser voire de dire « non » à son supérieur est un challenge psychologique. Par contre, ce dernier peut prendre ce refus comme une expression ou un fort caractère de l’employé. Le salarié quant à lui peut prendre cette initiative comme une arrogance. Dire « non » provoque divers méfaits, car cela représente non seulement le refus d’aider et de comprendre, mais aussi  le refus de donner. À cet effet, ce type de manifestation peut engendrer divers conflits difficiles à résoudre dans le monde professionnel. Ce refus peut également manifester divers sentiments, tels que le remord et la culpabilité, tout comme le sentiment d’affaiblissement pour le supérieur qui ne peut pas s’imposer. Savoir dire « non » requiert un savoir-faire, pour ne pas qu’il y ait un impact sur les rapports professionnels.

Comment dire non de façon correcte ?

Pour dire non correctement, il faut avant tout du temps pour la réflexion. Il est à éviter de se précipiter de répondre ou de donner une réponse immédiate face au stress. Ainsi, adopter un ton calme et serein évite tout risque de confrontation et de sensation de mépris entre collaborateurs. L’étape suivante consiste à visualiser les impacts et les enjeux de la réponse négative. Il faut définir si par exemple le travail supplémentaire n’a aucun impact ou nuit à la réalisation de la tâche initiale.  À cela, il est nécessaire de peser le pour et le contre. Le refus doit également être justifié et argumenté. L’employé peut aussi proposer des solutions à son interlocuteur si besoin est. Dire « non » signifie savoir imposer sa personnalité voire sa légitimité, tout en respectant ses engagements envers son travail.

Besoin d’un coaching ? Contactez-nous.

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte