fbpx

Gestion des conflits internes : Comment s’y prendre ?

arbitre

Gestion des conflits internes : Comment s’y prendre ?

Différents types de conflits internes peuvent apparaître au sein de l’entreprise. Ce sont généralement de vrais bombes à retardement, autant les anticiper et les régler.

Mettre en place une structure de dialogue

Pour mieux anticiper les conflits, on doit permettre à chacun d’avoir le droit de parole en amont. Peu importe les méthodes adoptées, l’essentiel est de parvenir à à mettre les choses à plat, à clarifier une situation tendue et à jouer de transparence. Il faut laisser chaque individu exprimer ses aspirations, ses inquiétudes et pourquoi pas son désaccord. On peut ainsi évacuer certaines frustrations.

Pratiquement parlant, l’organisation régulière d’une réunion d’équipe visant à privilégier l’expression des idées semble intéressante. Pour cela, il faudrait mettre en place une structure bien élaborée afin d’éviter le désordre. On peut par exemple désigner un médiateur, une personne capable de faire régner une ambiance détendue pendant la séance de rassemblement.

Cerner le problème  

Si tout a été fait pour l’instauration et le maintien de la cohésion de votre équipe et que cela n’a pas fonctionné, ne baissez pas les bras. Sachez que tensions et conflits sont quasi inévitables, surtout dans les entreprises de taille modeste. Vous devez faire preuve de lucidité et d’objectivité et assumer votre part de responsabilité par rapport à la situation.

Comme la divergence n’apparaît pas d’elle-même, il faut trouver son origine afin de mieux l’éviter dans l’avenir. Evidemment, un problème difficile à dénouer est un problème mal posé, donc pour trouver une issue au désaccord, il est nécessaire d’avoir la capacité de tirer au clair toutes ambiguïtés.

Une fois que la démarche a connu un certain succès, il va falloir pérenniser la solution. Dans tous les cas, n’hésitez pas à recourir aux services d’un médiateur professionnel, spécialisé dans la gestion et la résolution de conflits en entreprise.

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte