fbpx

Le bilan de compétences pour une reconversion réussie

Le bilan de compétences pour une reconversion réussie

La routine au travail s’installe, vous n’êtes plus épanouie professionnellement, l’envie de changer de métier vous hante depuis plusieurs mois, ou même plusieurs années. Il est alors temps de faire un point sur votre carrière, et la bonne idée : le bilan de compétences.

Pourquoi ne pas envisager de vous réorienter, de changer de voie ou de métier ? Vous avez déjà entendu parler de reconversion professionnelle, mais vous vous dites peut-être que ce n’est pas possible pour vous ?

Pourquoi envisager une reconversion professionnelle ?

Vous vous posez un grand nombre de questions :

  • Quel métier est fait pour moi ?
  • Quelles sont mes compétences, mes talents ?
  • Est-il sérieux de changer de métier à 30, 40 ou même 50 ans ?
  • Quand est-ce que je me lance ? En suis-je capable ?
  • Que puis-je faire d’autre que mon métier actuel ?

Et c’est bien normal… En effet, envisager une reconversion professionnelle n’est pas une étape facile dans sa vie. Une reconversion n’est pas « un long fleuve tranquille ». Les moments de doute, de stress… Il y en aura. Mais en parallèle, il y aura surtout beaucoup de choses positives à entamer ce processus de changement.

Soyez sûre qu’après avoir fait ce choix, vous en sortirez grandie, et plus épanouie. Vous apprendrez à vous connaître, à identifier ce qui est bon pour vous, à vous reconnecter avec vos envies les plus profondes, à renouer avec qui vous êtes vraiment. Cette réflexion vous permettra de (re)trouver l’alignement nécessaire à l’épanouissement en exerçant un métier qui vous ressemble.

Le bilan de compétences pour réussir sa reconversion

Mais pour réussir une reconversion professionnelle, il ne s’agit pas de foncer sans réfléchir. Alors, comment se lancer ?

La bonne idée dans tout ça : le bilan de compétences. C’est un outil indispensable à utiliser lors d’une reconversion professionnelle. En effet, il vous permettra de réfléchir de manière structurée à plusieurs dimensions :

  • Identifier vos forces et vos axes de vigilance
  • Analyser votre expérience professionnelle et extra-professionnelle en identifiant vos compétences transférables (qui pourraient vous êtes utiles dans un tout autre métier)
  • Élaborer un projet professionnel en ouvrant le champ des possibles et en utilisant la technique de l’entonnoir pour canaliser vos idées

Sachez que le bilan de compétences est accessible à tous, 200 000 salariés souhaitent chaque année faire un point sur leur carrière.

De plus, le bilan de compétences peut être financé par plusieurs organismes :

  • Pôle Emploi
  • Votre Compte Personnel de Formation (CPF) : attention à partir de décembre 2020 le CPF sera géré par la caisse des dépôts et les demandes de prise en charge se feront directement via une application
  • Votre employeur

Pour une procédure plus rapide, il est possible de vous autofinancer cette prestation.

Par ailleurs, pour tout savoir sur le déroulé d’un bilan de compétences, consultez notre page prestation ou téléchargez directement notre livre blanc.

Quels sont les bénéfices du bilan de compétences ?

  • Une meilleure connaissance de vous-même
  • Savoir ce que vous voulez, et surtout ce que vous ne voulez pas/plus
  • Découvrir des métiers (et il en existe beaucoup !)
  • S’enrichir humainement et professionnellement
  • (Re)prendre confiance en vos capacités
  • Identifier un projet qui vous ressemble
  • Se lever avec entrain les prochaines années pour réaliser ce dont vous avez toujours rêvé

Ça y est, vous savez tout. Il est maintenant temps de se lancer, votre deuxième vie peut enfin commencer !

Mais attention, sachez que le bilan de compétences n’est pas une fin en soi.. C’est le début de quelque chose ! Il vous permet d’entamer une reconversion professionnelle. Après le bilan de compétences, vous êtes actrice pour mener à bien le projet élaboré pendant l’accompagnement. Dorénavant, vous avez les cartes en main pour aller au bout de vos envies.

Vous pouvez également décider de ne rien faire, de ne pas vous lancer et vous resterez dans la situation « d’avant bilan » mais en étant consciente que vous passez peut-être à côté de l’essentiel… Ou alors vous attendrez le bon moment, la bonne rencontre pour basculer. Il n’y a pas de solution miracle, c’est une question de conviction et de persévérance.

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte