fbpx

L’entreprise libérée : la pyramide s’écroule

pyramide

L’entreprise libérée : la pyramide s’écroule

Un dirigeant qui libère son entreprise fera certainement des heureux en donnant plus d’autonomie et de responsabilité à ses équipes. Il faut cependant être conscient que les repères seront bouleversés amenant des conséquences à gérer. Et ce changement doit être accompagné pour éviter de démotiver ceux qui souhaitent se libérer ou éviter de donner du poids à ceux qui n’y croient pas.

L’entreprise libérée ne doit pas être perçue comme la solution miracle, rapide et binaire : ça marche ou pas. Lorsqu’on souhaite mettre en place un management innovant, il est important de comprendre qu’il y aura des réticences, des doutes et des rejets. Tout ça chapoté par des incompréhensions. Pour autant, une entreprise libérée est une des multiples possibilités pour créer les meilleures conditions de travail. Plus d’autonomie, de responsabilité, de possibilité de s’épanouir en donnant du sens à son activité.

On a tous envie d’être heureux au travail, de croire en un bonheur profond et inconditionnel. Mais tout le monde n’est pas prêt à s’autonomiser, de prendre ses propres décisions et d’en assumer les conséquences. Car il peut y avoir beaucoup de pression autour de ses enjeux. Il est donc important de détecter les personnalités qui pourraient se sentir dépassées par de telles perspectives. Pour les rassurer et leur donner les moyens de passer le cap en étant serein, en leur donnant les outils pour évoluer (techniques ou personnels). La pyramide s’écroule, c’est une opportunité chez les uns mais l’inconnu chez d’autres.

La pyramide hiérarchique est donc articulée différemment. Il n’y a plus de responsable hiérarchique qui détient le pouvoir et la vérité. La prise de décision repose désormais sur un collectif qui connaît son métier car il le pratique. La stratégie repose sur une logique de terrain. La pyramide s’écroule pour apporter plus d’espace aux collaborateurs. C’est leur laisser la possibilité de s’exprimer en intégrant leur avis dans les décisions stratégiques.

entreprise libérée

Il est donc important de pouvoir identifier le profil des collaborateurs pour leur proposer de développer leurs compétences afin qu’ils puissent se sentir plus à l’aise dans leur évolution et leur nouvelle posture. Pour certains, cela va passer par un coaching afin de passer d’une posture de manager à celle de leader. Pour d’autres, cela va être un développement des compétences techniques pour acquérir une meilleure assise dans leur prise de décision. D’autres vont opter pour une formation en assertivité. La créativité est également un excellent moyen de libérer le potentiel des collaborateurs et d’apporter aux équipes et à l’entreprise.

Oui la pyramide s’écroule car nous imaginons là un management innovant et différent. Pour diminuer le pouvoir des managers et ainsi libérer le potentiel des collaborateurs.

Célia CHEVALIER

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte