fbpx

Management délégatif : avantages et limites

delegatif

Management délégatif : avantages et limites

Dans l’art du management, il existe plusieurs méthodes pour diriger les employés. Chaque type de management comporte des enjeux à tenir en compte. Cet article traitera principalement la question du management délégatif. Pratique très courante dans les entreprises, cette forme de management passe souvent inaperçu.

En quoi cela consiste ?

Le management délégatif est une forme de management qui repose sur une confiance accordée aux employés, au respect de leurs personnes et à la reconnaissance de leurs compétences. En d’autres termes, le rôle du manager consiste à confier des tâches aux employés et à dynamiser leurs créativités, leurs proactivités et leurs enthousiasmes. Pour ce faire, il doit accorder de la valeur au travail des employés et faire preuve de respect quand il s’adresse à eux. Dans cette optique, les ordres et les directives n’ont plus leur place. Au lieu d’ordonner, le manager sollicite les collaborateurs de se charger d’une activité.

Les avantages de cette pratique

On reconnait au management délégatif l’opportunité de stimuler la motivation des employés et de cultiver leur sentiment d’appartenance à l’entreprise. En plus, le fait de ne pas avoir le manager sur le dos à tout moment diminue le stress et améliore l’ambiance de travail. Autant de conditions nécessaires pour augmenter la productivité de chaque employé.

Les limites du management délégatif

Même si le management délégatif compte bon nombre d’avantages, cette pratique comporte des limites. Tout d’abord, la force de ce système constitue également son point faible. Puisque le manager « s’ efface » au sein de l’entreprise et que les responsabilités sont confiées aux employés, les risques de non-respect de la hiérarchie sont considérables.

D’un autre côté, les problèmes de circulation d’informations et de mauvaises interprétations sont également à surveiller de près avec le management délégatif. Souvent source de conflits et de tensions entre employés, l’information et la communication doivent faire l’objet d’un accompagnement permanent.

Voir “L’art de déléguer pour mieux diriger

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte