fbpx

Management et conduite du changement

Management et conduite du changement

Dans un secteur où la concurrence est rude, il est important de proposer des produits de qualité et, de temps à autre, de rénover. La mise en place d’un nouveau projet peut cependant créer des bouleversements au niveau des méthodes de travail, des équipements et de la ressource humaine. Pour y faire face justement, il est utile de mettre en place un système de management et conduite du changement.

En quoi consiste la conduite du changement ?

Une entreprise qui se veut être au top doit constamment s’améliorer et donc peut être souvent amené à réaliser de nouveaux projets. Cela va évidemment créer des changements à tous les niveaux : organisationnel, métier et technologique. Pour une meilleure gestion de projet, l’entreprise a intérêt à mettre en place une démarche de conduite du changement. Il faut en effet savoir que tout le monde ne réagit pas de la même façon quand il y a des changements au niveau de l’organisation, des outils ainsi que des méthodes de travail. Pour mieux préparer chaque membre de l’équipe à faire face au changement, il est utile de créer une feuille de route afin de définir les actions à déployer tout au long de la mise en œuvre du projet. Il est aussi important de réaliser des victoires symboliques, à chaque étape, pour mieux motiver toute l’équipe au résultat final.

Faire du management et conduite du changement passe par plusieurs étapes. Pour commencer, il faut savoir créer une dynamique de changement.  Pour cela, mettez d’abord le point sur le fait qu’il s’agit d’un projet d’équipe et que tout le monde est utile pour arriver au résultat final. Pour faire adhérer tout le monde, faîtes-les confronter aux enjeux du projet, à travers des témoignages par exemple ou en mettant en avant le fait que l’entreprise est dans une situation critique et que des changements doivent être opérées. Ensuite, créez un comité de pilotage en sélectionnant rigoureusement les membres. Ces derniers doivent avoir un grand sens du leadership et être crédibles auprès des collaborateurs. Le comité de pilotage doit notamment être formé par des membres issus de plusieurs services, des diverses hiérarchies, ayant chacun leur métier. A ce propos, n’oubliez pas qu’un projet fait appel à plusieurs compétences.

Conduite du changement : pilotage en interne ou externe ?

Plusieurs points de vue se confrontent quant au choix du comité de pilotage du projet. Certains chefs de projet préfèrent par exemple confier la conduite du changement à l’équipe projet elle-même. Ce choix s’explique par le fait que ce sont les plus qualifiés pour connaître le projet et son déroulement. C’est un choix qui diminue les coûts mais qui peuvent cependant créer des situations de blocage dans la mesure où il est difficile d’être à la fois juge et partie.

Pour éviter ce genre de situation, certains chefs de projet préfèrent plutôt mettre en place une équipe interne spécifique qui va suivre de A à Z les actions de conduite du changement. Le fait de créer une équipe dédiée entre dans le cadre d’une démarche de pérennité et permet de maîtriser les compétences.  Pour avoir une vision neutre et plus objective sur le déroulement du projet, il y a aussi ceux qui préfèrent recruter des consultants pour le management et la conduite du changement.

Une autre solution consiste à recourir aux services d’un consultant spécialisé dans le domaine. Il est notamment formé pour piloter un changement dans le cadre d’un nouveau projet par exemple. Il dispose également de l’expérience nécessaire pour gérer les éventuelles résistances générées par les transformations menées au sein de l’entreprise. En savoir plus.

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte