fbpx

Management au féminin, parlons-en !

femme dans un siège de travail

Management au féminin, parlons-en !

Les fervents militants de la lutte féministe prônent l’intégration de la femme dans les sphères décisionnelles. En effet, la génétique joue en faveur du sexe féminin : la prise en compte de la dimension humaine, la volonté et la persévérance, la méticulosité, tant de caractéristiques pour être un bon manager. L’histoire l’a démontré, beaucoup de changements sociaux ont été mené par des femmes.

Les points forts de la gente féminine

D’un côté, la femme est de nature polyvalente. Femme au foyer, elle s’occupe à la fois de la maison, de la vie scolaire des enfants, du budget, des factures, etc. Au travail, elle peut tout aussi bien s’adonner à plusieurs activités à la fois, c’est ce qui fait d’elle un bon manager. En outre, le sens de l’organisation caractérise la femme. On critique leur manie à tenir tout le temps une check-list ou un to do list pour ne rien oublier. Cependant, cette démarche fait de la femme un manager hors-pair. Enfin, il ne faut pas oublier la fibre humaine qui est bien plus développée chez les femmes que chez la gente masculine. Ce trait de caractère leur permet de renforcer la culture d’entreprise. Sur un second niveau, la sollicitude envers les personnes augmente l’attachement des employés à ces femmes managers et à leurs entreprises.

Management au féminin : Des perspectives à prendre en compte

Ce qui fait la force des femmes managers constitue également leur point faible. L’empathie, la compassion et les sentiments doivent être bien gérés pour éviter des pertes conséquentes pour l’entreprise. Si elles font preuve d’un courage exemplaire, elles peuvent également manifester un manque de confiance surtout quand on touche à ses points faibles.

Etre de courage, les femmes managers n’ont rien à envier aux hommes. D’ores et déjà, leur capacité à aller à l’encontre des barrières sociales constitue une force de caractère utile pour être un excellent manager.

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte