fbpx

Manager en vacances : comment décrocher complètement du travail ?

panneau break

Manager en vacances : comment décrocher complètement du travail ?

Bien souvent, les dirigeants d’une entreprise considèrent celle-ci comme leur propre enfant. En tant que parents, il leur est toujours difficile de laisser leur bébé, même pendant un petit moment, parce qu’ils craignent qu’il n’arrivera pas à vivre sans eux ! Cependant, même un super ordinateur a besoin de prendre des pauses de temps à autre. Alors, managers incontestés, accordez-vous le temps de respirer !

Les vacances pour déstresser

L’arrivée de l’été est toujours synonyme de vacances. C’est le moment ou jamais de rompre le pont de manière temporaire avec le stress du travail. Les médecins sont formels : après quelques jours de repos, la tête et le cerveau se ressourcent et deviennent plus performants. Il en est de même pour tous les organes du corps humain. Cependant, une étude a révélé que 43% des cadres continuent à communiquer régulièrement avec leur entreprise pendant les vacances. Ce qui signifie que pour un bon nombre de manager, les vacances riment tout simplement avec travail à domicile.

Un manager en vacances doit savoir déléguer

Pour décrocher au moment des vacances, la confiance est de mise. Vous avez mis sur pieds une équipe pour travailler avec vous, alors fiez-vous à vos collaborateurs et à leurs compétences. La capacité à déléguer les tâches caractérise un bon manager qui fournit plus d’autonomie à son équipe pour que l’entreprise puisse vivre en son absence.

Organisez votre retour

Il est fortement déconseillé de revenir de vos vacances la veille de votre retour au bureau. Prenez une petite marge de quelques jours pour adoucir le passage d’un mode de vie à un autre. Plus vous serez préparé, mieux se passera votre retour. Dans la même optique, commencez doucement les premiers jours : évitez les réunions et les grandes décisions. Mettez-vous à jour, répondez à vos mails et prenez le temps de vous ré-imprégner de votre rôle et de vos attributions.

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte