fbpx

Quels sont les signes d’un management défaillant ?

panneaux de direction

Quels sont les signes d’un management défaillant ?

La performance d’une équipe en milieu entrepreneurial dépend essentiellement de la capacité du manager à mettre en place une politique managériale bien élaborée et respectueuse des équipes. Un management défaillant sera donc révélé suite à la constatation d’impacts directs et négatifs  sur l’équilibre et l’évolution des performances des collaborateurs.

Une communication médiocre

La communication inefficace engendre plus qu’un malaise au sein de l’entreprise. Elle signifie avant tout que les directives émanant du manager ne sont pas perçues comme prévu ou tout simplement sont inappropriées. Dans ce cas, les salariés risquent d’accomplir leurs tâches sans enthousiasme, ce qui est bien dommage pour la productivité. D’ailleurs, le dialogue doit prendre une place importante en matière de gestion en général et en management des hommes en particulier.

Absentéisme fréquent du personnel

La mauvaise ambiance en milieu de travail incite les salariés à s’absenter dès qu’ils auront l’occasion. Or, on sait très bien qu’un management peu adapté a un impact direct sur l’implication des collaborateurs. Il est donc clair que la tendance croissante du taux d’absentéisme doit être pris au sérieux puisque c’est l’un des principaux signes d’un management inadapté.

Objectifs non atteints

L’entreprise ne peut enregistrer de bons résultats que si elle dispose d’un personnel qualifié. Pour cela, elle doit se focaliser sur la gestion de talents et le développement des compétences : permettre aux salariés de suivre des formations, embaucher de nouveaux collaborateurs… Tout compte fait, un management inapproprié est également à l’image des personnes qui font fonctionner l’entreprise.

Manque de vision

L’indice flagrant qui suggère que l’entreprise fait l’objet d’un management défaillant est sans doute sa difficulté à faire face à la concurrence. Tant que les dirigeants n’ont pas une politique visionnaire, c’est-à-dire un plan à appliquer sur le moyen et le long terme, l’entreprise ne pourra certainement pas avoir sa place dans les années à venir.

Si en tant que manager, vous souhaitez déployer votre potentiel, le coaching de manager peut vous être grandement utile.

7 Commentaires
  • panne auto
    Publié à 12:59h, 03 novembre Répondre

    Bonjour,
    C’est ce genre d’article que j’aime bien
    Bravo et bonne continuation

  • PARAISO
    Publié à 10:19h, 21 novembre Répondre

    Merci pour votre article madame, surtout émanant d’une DRH ! Le management stratégique se pratiquant sur la durée, profiter d’un coaching approprié, dans un environnement souvent, vous l’avez bien souligné, concurrentiel, permet en effet un réel apport extérieur pour des solutions intérieures. Et faire appel à un coach, par définition non intrusif, quand on en ressent le besoin pour son entreprise, est une attitude particulièrement noble et professionnelle !

  • Eric
    Publié à 07:23h, 24 novembre Répondre

    Certes, toute analyse visant à définir telle ou telle problématique est intéressante, la véritable difficulté sur le plan managérial est qu’on ne devient pas manager, on naît manager (Je sais, cela peut prêter à débat !) . Le coach managérial, pour autant que lui-même soit efficace, et que l’on ne soit pas dans le “pipeau” de tous ceux qui se déclare coach de quelque chose, sans parler de ceux qui vous attribuent des “certifications”, aura la lourde tache soit de réduire la casse humaines liée aux inaptes (car il faut le dire, il y en a), soit de permettre aux potentiels innés des autres à se révéler. Le reste c’est du bla bla
    LA vraie question est : comment détecter et recruter un bon manager ? et là…………….
    C’est toujours au pied du mur que l’on reconnait le vrai maçon

  • François VICTOR
    Publié à 09:34h, 24 novembre Répondre

    Bonjour,

    merci pour ces éléments auxquels je rajouterai qu’il est essentiel pour un manager de développer sa capacité à percevoir les signaux faibles (d’abord) venant de son personnel : les portes qui restent fermées parce que chacun préserve sa bulle, le manque d’envie de passer une minute de plus au boulot y compris pour des moments conviviaux avec les collègues, l’absence de prise d’initiative (parce qu’il y a des gens bien payé pour décider)… Une accumulation de ces signaux doit déjà inciter le manager à réagir avant même de passer en mode coaching (s’il sait faire, sinon effectivement il faut se faire aider). Développer son écoute active : que se passe-t-il ? D’où vient le malaise ? Qu’est-ce qui est à la porté du manager (qui n’est probablement pas “seul dans le coup”) ? Qu’Est-ce qui est de l’ordre du personnel, de l’interpersonnel, du groupe ou de l’organisation générale…
    En tout cas le manager doit lui aussi veiller à ne pas s’enfermer seul avec ces problèmes qui sont toxiques pour l’équipe, l’entreprise… et sa propre santé.
    bien cordialement

  • BARILLER Renée
    Publié à 14:02h, 24 novembre Répondre

    J’ai apprécié votre article. Merci

  • Le gac
    Publié à 10:20h, 01 janvier Répondre

    La politique manageriale au coeur des priorités pour la performance.
    Valoriser Former Optimiser les compétences de chacun pour tendre vers l expertise.
    Excellent article

  • Line RAPHAEL
    Publié à 12:28h, 24 février Répondre

    Bonjour !
    Merci pour cet article qui interpelle. Je rebondis sur les commentaires d’Eric un peu plus haut. Je trouve en effet qu’il faut poser la question des qualités innées car les signes évoqués dans l’article sont visibles à la fois si on a un manager défaillant mais aussi quand on a des collaborateurs inappropriés sur certains postes (quand on récupère une équipe avec le casting du manager défaillant précédent par exemple…) Les notions de temps, d’élaboration de stratégies, de réalisation d’analyses et de capacité de prise de décision rapide sont indispensables à prendre en considération pour une analyse fiable d’un manager …
    Il est évident que nuancer les propos en posant les bases contextuels sera un plus
    Tout cela m’amène a poser la question qui suit : quels sont les signes d’un bon manager ?? Au plaisir de vous lire

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte