fbpx

Recrutement : la valeur ajoutée des tests psychotechniques

test

Recrutement : la valeur ajoutée des tests psychotechniques

Pour les dirigeants, le recrutement est un enjeu prépondérant dans le management de leur société. L’arrivée de la génération Y n’arrange pas la donne impliquant une autre façon d’entrevoir le management et donc de recruter. A la recherche de techniques infaillibles, les entreprises testent régulièrement différentes approches en quête du graal.

Même si cela reste une approche complémentaire dans la sélection, intégrer des tests psychotechniques dans son recrutement permet d’apporter une valeur ajoutée non négligeable.

En voici les principales raisons :

Si l’entreprise choisit d’être accompagnée par un cabinet externe notamment pour la partie tests, il est important qu’elle reste impliquée dans le processus. Le manager doit, par exemple, participer au processus.  Dès l’audit de fonction, il doit apporter sa vision du poste en expliquant les enjeux au regard des attentes de la société mais également de sa stratégie. Cette étape est souvent accompagnée par le DRH qui apporte une autre vision plus globale. Il permet également de pondérer les aspects liés à la personnalité.

Concrètement qu’apportent les tests psychotechniques ?

Les tests de personnalité vont évaluer le caractère du candidat. Sa façon d’être, de fonctionner, son aisance relationnelle ou encore sa flexibilité. Ce n’est pas tant le fait de juger un candidat qui est important mais plutôt d’évaluer l’adéquation entre son profil personnel et les attentes du poste. Nous cherchons à croiser les valeurs professionnelles de chaque partie afin d’éviter de se retrouver avec des envies et un fonctionnement à l’opposé. Et ça, il vaut mieux l’identifier avant que de s’en apercevoir après coup.

Les tests psychotechniques sont utilisés pour mesurer les aptitudes en terme de raisonnement. Comprendre si le candidat est plus à l’aise sur une fonction nécessitant une réflexion abstraite ou plutôt concrète. Par exemple, la personne qui a besoin de factuel peut être déstabilisée dans une mission dont le principal enjeu est la conceptualisation.

Les tests de personnalité et psychotechniques ont pour vocation d’apporter des indications afin de pouvoir placer le curseur au regard des attentes du poste. Ce n’est ni une science exacte ni une garantie absolue de réussite. Mais cela permet d’infirmer ou de confirmer des doutes. D’apporter des réponses à des interrogations. Et surtout, il s’agit d’une base d’échanges lors des entretiens.

A ce titre, les entretiens de recrutement doivent être complémentaires. Il est inconcevable de passer uniquement des tests sans voir le candidat. On se priverait alors de l’essentiel : l’humain et le feeling.

Et au delà du savoir-faire, des compétences et du parcours, le candidat doit réussir à convaincre le recruteur. De même, l’entreprise doit pouvoir séduire son futur collaborateur pour commencer à imaginer le début d’une nouvelle aventure professionnelle.

Célia Chevalier

 

Recrutement

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte