fbpx

Start-up : comment attirer les talents ?

panneau d'entrée

Start-up : comment attirer les talents ?

Les start-up peuvent rencontrer des difficultés niveau recrutement, notamment lorsqu’il s’agit d’attirer les meilleurs talents. Pour diverses raisons, les candidats expérimentés préfèrent en effet les grands groupes. Voici alors quelques conseils pour séduire davantage les talents.

Se fier aux jeunes talents

D’une manière générale, les grandes entreprises ont l’habitude de faire référence aux expériences des candidats pour découvrir un talent. Par conséquent, cette tendance à trop se pencher sur les professionnels expérimentés les conduit souvent à ignorer les jeunes talents. Les start-up, quant à elles, ont intérêt à se tourner vers ceux-ci. Le fait d’accepter la candidature des débutants leur permettra de dénicher certains profils pourtant valables. Au delà du talent, c’est le potentiel qu’il faut identifier. Sachez détecter ces jeunes pépites, c’est développer les futurs talents de votre entreprise.

Privilégier le concept « freelance »

Depuis l’avènement d’internet, il n’y a pas que le travail en local qui existe. Le travail à domicile ou en coworking est de plus en plus pratiqué par différents types de professionnels indépendants. Et même certaines entreprises envoient leurs employés fréquenter les espaces de coworking. À cet égard et compte tenu de leurs moyens financiers restreints, les start-up peuvent proposer du télétravail en freelance. Ce concept permet en effet de séduire des talents qui tiennent à leur « liberté » tout en bénéficiant de leurs compétences.

Attirer les talents en faisant preuve de flexibilité

Par rapport aux entreprises dites traditionnelles, les start-up doivent se montrer innovatrices et plus accueillantes. En faisant appliquer des règles et disciplines plutôt souples pour administrer leurs salariés (sans pour autant provoquer l’anarchie), elles pourront réellement faire la différence. Les gens préfèrent travailler dans un cadre et une ambiance leur permettant d’éviter les risques psychosociaux.

Quelles cibles privilégier ?

Le mieux est donc de se tourner vers les jeunes diplômés ayant suffisamment de connaissances et surtout bien motivés. Evidemment, cela n’exclut nullement l’embauche d’un « maestro » si cela s’avère incontournable pour la bonne marche, voire la survie de l’entreprise. Si besoin, il ne faut pas hésiter à recourir aux services d’un spécialiste du recrutement.

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte