fbpx

Mélanie 11/2020

Mélanie 11/2020

Quelle était votre situation / votre état d’esprit avant l’accompagnement ?

J’ai commencé ce bilan en étant très motivée et déterminée à prendre la voie de la reconversion. Les 3 mois me paraissaient mêmes longs pour réaliser ce bilan. Aujourd’hui, je me rends compte que ce qui a été fait lors de ces trois mois d’accompagnement n’était que le début de mon chemin de la reconversion professionnelle.

Je n’avais pas du tout conscience des compétences que j’avais pu développer au cours des différentes expériences. J’avais quelques idées de reconversion, mais très floues, peu abouties, sans une idée de la faisabilité de tels projets.

Que vous a apporté votre accompagnement ?

Si je devais mettre en avant une chose dans ce que cet accompagnement m’a apporté, c’est de prendre confiance dans les compétences que j’ai pu développer grâce à mes expériences professionnelles et personnelles. Le travail qui est fait lors de ce bilan permet vraiment de réfléchir, de chercher à comprendre les aptitudes professionnelles que l’on a pu développer. Échanger aussi avec des personnes extérieures à notre métier (lors des rencontres-entretiens, ou lors de discussions avec ses proches), portant un regard bienveillant et une approche différente sur notre métier, sur les compétences développées a été une étape importante dans ce bilan.

Ensuite, ce bilan m’a permis aussi l’occasion de me « lancer » réellement dans une démarche de reconversion professionnelle. De passer des mots, de la réflexion à des actes plus concrets. De me dire : « Cette fois-ci j’y vais, je me lance ! »

Pour finir, il m’a permis d’éclaircir les domaines pour lesquels j’avais vraiment une appétence professionnelle, de déterminer des pistes que je pouvais continuer à affiner une fois le bilan terminé.

Quel(s) projet(s) cette prestation vous a-t-elle permis d’envisager ?

Cette prestation m’a permis d’envisager plusieurs projets :

  • Continuer tout simplement les rencontres dans des domaines pour lesquelles j’ai découvert que j’avais de l’appétence mais continuer aussi à creuser des domaines encore peut-être inconnus, inexplorés grâce à ces échanges ;
  • Me former au CNAM dans un des domaines (RSE) que j’ai découvert lors de cet accompagnement et qui regroupe pour moi de nombreux points qui feraient sens dans ma vie professionnelle (engagement, éthique, transmission, pédagogie, vision sur les sujets sociétaux…)
  • Repérer 1 ou 2 stage(s) à faire
  • Quand j’aurais assez d’assurance grâce aux connaissances théoriques acquises, démarcher des organisations ou des entreprises pour la recherche d’emploi, être parfois même force de propositions sur un sujet (exemple : la politique du temps) en venant avec un projet à proposer.

Quelle est votre conclusion en fin d’accompagnement ?

Que cet accompagnement n’est que le début d’un nouveau chapitre dans ma vie professionnelle.

Qu’il est important pour moi de regarder pour mes missions professionnelles à venir : le sens, l’engagement, la perspective d’évolution et la question des prestations salariales.

Qu’il est important pour moi de garder cette motivation et ce désir de reconversion, et de mener ce projet jusqu’au bout.

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte