fbpx

5 questions que vous vous posez sur le bilan de compétences

5 questions que vous vous posez sur le bilan de compétences

Si vous posez la question autour de vous : « À quoi sert un bilan de compétences ? », on va sûrement vous répondre : « Un bilan de compétences, je connais plusieurs personnes qui en ont fait un et ça ne leur a servi à rien ! »… Ou alors : « C’est quoi un bilan de compétences ? Je ne connais pas… » . Une réponse plus positive serait : « Le bilan de compétences a été un véritable tournant dans ma vie professionnelle ! »

Nous allons essayer de vous aider à mieux comprendre en clarifiant les choses à travers plusieurs questions.

Question 1 : Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ? Ça sert à quoi ?

Si nous devions résumer : il s’agit de vous accompagner individuellement dans la réflexion autour de votre parcours professionnel. C’est une méthodologie efficace qui permet de structurer votre approche pour construire un projet professionnel réaliste et en phase avec qui vous êtes.

Souvent, les personnes en questionnement se lancent seules dans leur réflexion et se retrouvent généralement en mode « page blanche » avec de plus en plus d’incertitudes, des idées qui partent dans tous les sens, des idées de métiers qui sortent du chapeau en fonction de l’humeur du jour…

La démarche du bilan de compétences vous permet, une bonne fois pour toutes, de faire le point, un état des lieux, un bilan de l’existant, et de réfléchir à un futur projet étape par étape en étudiant sa faisabilité.

À la fin du bilan de compétences, vous avez identifié un métier, un projet, et vous avez défini un plan d’action pour atteindre vos objectifs. Vous êtes prête pour mener au mieux un changement dans votre vie !

Question 2 : Quel est le meilleur moment pour réaliser un bilan de compétences ?

Il n’y a pas de moment idéal… C’est en fonction de vous, de votre ressenti. Une chose est sûre, c’est qu’il faut être dans un état d’esprit constructif et volontaire. S’engager « mollement » dans une démarche de bilan ne sert à rien. En effet, la clé du succès repose sur l’investissement en temps et en énergie que vous allez mettre dans la démarche. Il s’agit de bien prendre en compte l’importance de ce type d’accompagnement : construire un projet professionnel qui vous ressemble, qui va vous permettre de vous sentir alignée. Vous trouverez enfin votre place ! Vous allez vous révéler… Alors, ça vaut le coup de mettre les bouchées doubles !

Question 3 : Quelles sont les étapes clés du bilan de compétences ?

Un rendez-vous préliminaire, l’analyse de la demande : un rendez-vous gratuit et sans engagement auprès d’un organisme prestataire qui vous permet de rencontrer la personne susceptible de vous accompagner et de poser toutes les questions que vous avez en tête !

Le ou la consultant(e) vous reçoit et vous explique les modalités, les conditions de déroulement, la durée et les démarches à suivre. Vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé dans votre démarche, même sur la partie administrative. Donc pas de panique, ce n’est pas compliqué ! Surtout si vous utilisez votre CPF (Compte Personnel de Formation). Ensuite, le bilan de compétences se décompose en trois phases :

PHASE 1 – LE BILAN PERSONNEL

Analyse de votre personnalité (atouts et axes de vigilance). Cette phase vous permet d’approfondir votre connaissance de vous-même, d’identifier vos valeurs, de repousser vos croyances limitantes, de hiérarchiser vos intérêts personnels et professionnels. Vous recenserez également vos critères de motivation.

PHASE 2 – LE BILAN PROFESSIONNEL

Identification de vos compétences et de vos aptitudes, et élaboration du portefeuille de compétences. Cette phase vous permet de prendre conscience de votre potentiel. Il s’agit de formaliser tout ce que vous avez acquis lors de votre expérience professionnelle et extra-professionnelle. De nombreuses compétences peuvent être transférables sur un nouveau métier.

PHASE 3 – LE PROJET PROFESSIONNEL

Investigation sur les métiers, sur le champ des possibles. Le projet professionnel prend en compte toutes les dimensions abordées lors des autres phases (personnalité, intérêts et motivations professionnelles, valeurs, aptitudes, envies, situation personnelle…). Lors de cette phase, vous serez amenée à réaliser des enquêtes métiers pour valider et affiner votre projet.

Le projet : il peut s’agir d’une mobilité professionnelle, d’une confirmation que vous êtes sur la bonne voie, mais que vous avez peut-être juste besoin de changer d’environnement, d’une réorientation ou d’une reconversion, d’un regain de confiance en vous, d’un changement d’orientation…

Question 4 : Qu’est-ce qui se passe après le bilan de compétences ?

Tout dépend de vous… Si vous restez dans la réflexion, rien ! Si vous passez à l’action, vous atteindrez pas à pas vos objectifs. Agir permet de favoriser les rencontres, de provoquer de nouvelles opportunités, de s’ouvrir concrètement à de nouveaux horizons. Cela ne se passera pas exactement comme vous l’aviez prévu, mais l’essentiel est de continuer à avancer, de persévérer. Si vous êtes convaincue d’être sur la bonne voie, vous serez capable de déplacer des montagnes, et ce qui vous paraissait impossible avant devient accessible.

Question 5 : J’ai envie de faire un bilan de compétences, mais je n’ose pas… Qu’est-ce qui m’empêche de passer le cap ?

Il peut y avoir plusieurs explications à ce freins :

  • Vous êtes dans une situation assez confortable, et même si vous sentez qu’il est nécessaire de changer, vous avez sûrement la flemme…
  • Vous vous dites que vous ne savez rien faire d’autre que votre métier actuel… Donc, vous vous condamnez à faire la même chose toute votre vie. Pourquoi ?
  • Vous ressentez de la souffrance au travail et vous n’avez pas d’énergie pour vous lancer dans cette démarche approfondie de réflexion. Oui, mais jusqu’à quand ?
  • Vous pensez que ça ne sert à rien. À vous de juger par vous-même, non ?
  • Vous pensez que vous n’avez pas les moyens de vous le financer : en fonction de votre situation, vous avez des possibilités de prise en charge. Vous pouvez vous renseigner facilement auprès d’un centre de bilan de compétences.
  • Vous travaillez et vous ne voyez pas quand vous pourrez le faire : sur le temps de travail ou hors temps de travail, à distance ou en présentiel, le soir. Pas de panique, il y a toujours une solution.
  • Vous ne voulez pas vous reconvertir : ça tombe bien, le bilan de compétences, dans la majorité des cas, n’aboutit pas à une reconversion.

Vous avez encore des interrogations sur le bilan de compétences ? N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d’informations et peut-être enfin vous lancer dans la construction de votre futur projet professionnel.

Vous avez également la possibilité de réaliser un bilan de compétences dans notre cabinet en passant par votre CPF, cliquez ici pour en savoir plus !

Pas de commentaires

Réagir à l'article

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte